Blog | Lecture : 8 min.

Quelles aides financières pour une création ou reprise d’entreprise ?

Vous souhaitez entreprendre et vous lancer dans la création ou la reprise d’une entreprise ? Mais vous vous interrogez sur les différentes options d’aides financières et leurs spécificités ? Nous avons analysé et comparé les principales aides financières, pour vous, dans cet article !

Quelles sont les principales aides financières ? 

Le Micro-crédit de l’Adie, les prêts d’honneur, les prêts Bpifrance, les concours, le financement participatif, les prêts bancaires, les prêts obligataires comme ceux de Monte Ta Franchise sont autant d’aides financières à la création ou à la reprise d’une entreprise. Revenons sur ces aides financières plus en détail...

Micro-crédit ADIE

Avec 120 antennes en France, l'Adie est une association qui aide les personnes n'ayant pas accès au crédit bancaire à créer leur entreprise (et leur emploi) en France métropolitaine et en Outremer. L’Adie accorde des microcrédits entre 100€ et 10 000 € à un taux fixe de 7,58% sur une durée de 6 à 36 mois avec des remboursements mensuels. Cette aide financière est compatible avec des financements complémentaires (prêt d’honneur, prime régionale, NACRE). 

 

Prêts d’honneur 

Les prêts d’honneur sont des prêts octroyés à la personne, et non à l’entreprise, dans les cas de créations ou reprises d’entreprises. Vous pouvez les obtenir auprès de deux organismes nationaux – Initiative France et Réseau Entreprendre - après examen de votre dossier par un comité d'agrément/ d’engagement.

L’avantage, c’est qu’il vous faut convaincre ce comité, cela permet de prouver la solidité de votre projet et ainsi de vous faciliter l’accès aux prêts bancaires.

Les montants de prêts varient en fonction de votre projet, de vos besoins en fonds propres et des organisations sollicitées. Les prêts sont à taux zéro, sans garantie, ni caution personnelle.

 

Subventions

Vous souhaitez avoir recours à des aides publiques ? C’est possible aussi ! Les subventions sont des aides financières constituées de fonds publics. Ils sont octroyés par les régions françaises, les départements français, l’agence publique européenne OSEO...Renseignez-vous ! 

 

Bpifrance

Vous pouvez également souscrire à des prêts à la création ou à la reprise d’entreprise chez Bpifrance, la Banque Publique d’Investissements ! Ces prêts ont des montants variables, peuvent demander des garanties (ou pas) et sont pour la plupart sur une durée de 5 et 7 ans. Un différé de remboursement d’un ou deux ans est possible.

Vous devez tout de même savoir que ces prêts doivent quasiment tous s'accompagner d'un financement bancaire classique d'un montant au moins équivalent : Bpifrance intervient en cofinancement de la banque.

 

Concours

Autre solution : vous pouvez tenter votre chance en participant à des concours à la création d’entreprise. A titre d’exemples, vous avez le concours de l’Agence France Entrepreneur (AFE) ou encore le Concours National à la Création d’Entreprise (CNCE) ! Vous retrouverez l’agenda des concours ici.

 

Financement participatif ou crowdfunding 

Vous souhaitez demander de l’aide à une plus large audience ? Le financement participatif est parfait pour cela ! A l’aide de sites internet de crowdfunding, vous pouvez avoir recours à des dons, des prêts, des investissements. A vous de choisir la formule qui vous convient ! 

 

Prêts bancaires

LA manière la plus classique de vous financer est celle du prêt bancaire. Mais vous le savez, la banque exige des garanties sérieuses et un apport d’au moins 30% en fonds propres pour 70% d’emprunts bancaires... 

 

Prêts obligataires Monte Ta Franchise 

Vous ne connaissez pas les emprunts obligataires ? Il s’agit d’une dette que la société nouvellement créée va émettre pour se financer auprès d’investisseurs – les obligataires. Dans le cadre d’un emprunt obligataire, l’émetteur et le souscripteur signent un contrat obligataire qui fixe la maturité et le taux d’intérêt.

En décidant de vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat avec le modèle de la franchise, Monte Ta Franchise propose de vous aider à compléter votre apport financier personnel avec un prêt obligataire afin de faciliter l’accès aux prêts bancaires.

Ces prêts ne demandent pas de garanties, s’étalent entre 50 000€ et 500 000€ et fonctionnent en in fine total – ce qui signifie que les intérêts accumulés pendant la durée du prêt et le capital ne sont dus qu’à maturité. L’objectif de Monte Ta Franchise est de faciliter la réalisation de votre projet sans alourdir vos charges financières !

 

Aides spécifiques 

Il existe des aides financières plus spécifiques à l’activité de votre entreprise : la Nef (pour toute activité écologique, sociale ou culturelle), l’Agefiph (pour les personnes handicapées), les aides du FISAC (pour les services, l’artisanat et le commerce de proximité) par exemple.

Pour connaître toutes les aides financières qui peuvent vous correspondre, rendez-vous sur aides entreprises !

 

Aides Complémentaires

Vous pouvez également vous penchez sur la question des aides fiscales et sociales - l’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’une Entreprise (ou ACCRE), les aides de Pôle-Emploi...

Enfin, saisissez l'opportunité d'être accompagné sur tous les plans de votre projet de création d'entreprise avec le pack Creat'Up !

 

 

5 Critères essentiels pour choisir ses aides financières

Somme toute, vous l’aurez compris, il existe une large palette d’aides financières. Mais comment faire le bon choix ? Monte Ta Franchise vous livre les 5 points de comparaisons !

 

1. Le montant

Coordonner le montant que vous empruntez avec vos besoins !

Une erreur classique est de sous-estimer ses besoins de financement ! Vous devez établir un plan de financement qui prend en compte l’ensemble des travaux, des matériaux, des frais, des stocks et des besoins en fonds de roulement nécessaires à la création ou à la reprise d’une entreprise.

Il est plus sage de prévoir une marge de manoeuvre sur le montant emprunté afin d’accélérer le développement de son entreprise dans la phase de démarrage !

 

2. Le taux d’intérêt

Certains d’entre vous redoutent le recours aux aides financières, notamment le recours à l’emprunt bancaire. Cela n’est pas sans lien avec les taux d’intérêt !

Fixes ou variables ? Sachez que les taux d’intérêts varient selon les organismes auprès desquels vous contractez un prêt ; mais les taux restent fixes pendant toute la durée de votre emprunt, bancaire ou non !

 

3. Les critères d’obtention

Différents avantages à ces aides financières, différents critères d’obtention !

Les critères d’obtention comprennent :

  • l’exigence ou non de garanties : l’absence de garanties a notamment des conséquences sur le montant des aides financières ainsi que sur les taux d’intérêts effectifs.
  • le type d’activité de l’entreprise à créer ou reprendre
  • le lieu d’implantation de l’entreprise : ce critère d’obtention concerne principalement les aides publiques qui peuvent varier de région en région.
  • Compatibilité avec d’autres formes d’aides financières : dans le cas où vous comptez avoir recours à plusieurs aides financières, pensez à vérifier leur compatibilité !

Il existe des aides spécifiques à chaque secteur d’activité. Adressez-vous à des aides qui vous sont adaptées pour de meilleures chances de parvenir à vos fins !

 

4. Durée du prêt

La durée du prêt a une incidence directe sur le taux et le montant des intérêts que vous paierez.

Sachez également qu’en général la durée d’un prêt pour la création ou la reprise d’un fonds de commerce ne dépasse pas 7 ans.

 

5. Modalités de remboursement

En ce qui concerne les modalités de remboursement, de la même manière, assurez vous qu’ils sont en adéquation avec les capacités de votre entreprise !

Sauf dans le cas des subventions (absence de remboursement), votre choix se fait entre :

  • le remboursement mensuel
  • le remboursement différé
  • le remboursement in fine

 

Pourquoi se lancer avec Monte Ta Franchise ?

 

Tous ces points sont donc à considérer afin de construire votre Business Plan et votre plan de financement idéal.

Au-delà de l’aide financière, avec Monte Ta Franchise vous bénéficiez d’un accompagnement, d’un suivi et d’une expertise juridique et financière.

C’est en raison de notre expertise que Monte Ta Franchise vous propose des prêts in fine total ! En effet, chez Monte Ta Franchise, nous considérons que les délais et modalités de remboursement sont des points cruciaux dans le cadre d’une création ou reprise d’entreprise.

Si l’on reprend notre exemple du centre automobile, notre solution vous permettrait de ne pas alourdir vos charges financières avec les intérêts qui nous sont dus avant d’avoir remboursé la totalité de votre prêt bancaire.

Des remboursements trop importants pourraient en effet nuire au développement de votre business.

Vous vous interrogez encore sur notre solution de financement ? 

 

Contactez-nous !

 

Sites :

ACCRE : https://www.afecreation.fr/pid643/accre.html

Adie : https://www.adieconnect.fr/category/faq/vos-questions-sur-le-microcredit-de-ladie/montant-duree-taux-et-modalites-de

Bpifrance : https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/Les-prets-Bpifrance-avec-ou-sans-garantie-40257

CNCE : http://www.leconcoursdelacreation.fr/

Concours – agenda : https://les-aides.fr/concours/

Initiative France : http://www.initiative-france.fr/Creer/Pret-d-honneur

Nef : https://www.lanef.com/professionnels/pret-investissement-entreprises/

Prêt bancaire : https://www.afecreation.fr/pid4826/les-prets-bancaires.html

Réseau Entreprendre : https://www.reseau-entreprendre.org/fr/entreprendre/reussir-sa-creation/financement/

 

Publié dans : Financer sa franchise

Articles similaires

7 décembre 2018

Garanties et Caution sur prêts bancaires – quésaco ?

  Pour créer ou reprendre une franchise vous devez avoir recours à un prêt bancaire. La banque va alors s’assurer contre les risques afin de pouvoir vous accompagner dans le financement de votre projet. On parle alors de...

15 novembre 2018

Creat'Up - une aide de BNP Paribas complémentaire à Monte Ta Franchise

  Quitter son poste actuel pour se lancer dans l’entrepreneuriat pour un job qui nous plait ! Qui n’en a pas un jour rêver ? Mais finalement, peu de personnes se lancent et réussissent du premier coup, alors faites-vous ...

1 novembre 2018

Comment financer son développement en multifranchises ?

  Franchisé aujourd’hui, multi-franchisé demain. Voilà le projet de beaucoup d’entrepreneurs lorsqu’ils entrent dans un réseau de franchises. Alors comment s’assurer de la réalisation de celui-ci ?

Recevoir la newsletter